Après le rêve américain, le destin tragique du comte d'Estaing

Vinaigrette 0
Estaing - ©Austrian National Library (ÖNB) / Public domain Estaing - ©Austrian National Library (ÖNB) / Public domain
Château de Ravel Château Destin tragique Révolution Française

Alors, qui est ce Charles-Henri-Hector, comte d'Estaing ? Il s'engage très jeune dans l'armée de terre en tant que lieutenant d'infanterie mais lui, ce qui lui plaît, c'est la marine ! Il s'engage, sert aux Indes en 1757 (où les Anglais le font prisonnier 2 fois) avant qu'on le nomme lieutenant général des armées navales en 1763, puis vice-amiral en 1778. Et alors, on l'envoie aux côtés de La Fayette combattre en Amérique : la voilà, c'est la guerre d'Indépendance !

D'Estaing y brille par son génie militaire et parvient même à prendre l'île de la Grenade et Saint-Vincent ! Une fois rentré au bercail, on le nomme commandant de la garde nationale de Versailles, puis amiral. Jusqu'où ira-t-il... Heu, oui, mais on est en 1792... un temps où il ne fait pas bon être noble ! D'autant plus que le monsieur a des idées plutôt « nouvelles », qui ne plaisent pas beaucoup ! 4 ans plus tard, D'Estaing, arrêté, est guillotiné à Paris.


Et encore !