A la découverte des fresques de la chapelle de Plaincourault

Vinaigrette 0
Saint Eloi - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Saint Eloi - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Chapelle de Plaincourault Chapelle

Les peintures murales ont été réalisées entre le XIIe et le XVIIe siècle. Dès le XIIIe siècle, les peintres utilisent de l'oxyde de cobalt et de l'oxyde de cuivre pour obtenir le bleu et le vert. Avant cela, on utilisait surtout de l'ocre... Les couleurs ici ont encore beaucoup de fraîcheur.

Un champignon pour paradis

Mais sauriez-vous reconnaître la peinture la plus ancienne ? C'est celle du jardin d'Eden : la seule représentation connue au monde qui montre l'arbre de la connaissance sous les traits d'un champignon géant !

Sa Majesté

A côté, une Vierge en majesté. Pour qu'une Vierge soit dite en majesté, il faut que le peintre l'ai représentée : avec l'enfant Jésus dans les bras ; encadrée d'une mandorle ; assise sur son trône.

Yeux ouverts et pieds en éventail

A côté encore, une crucifixion du XIIe s : le peintre s'est inspiré des peintures du IXe ou du Xe s. Comment le sait-on ? Avec la forme de la croix « potencée », croix dont les bras égaux se terminent par des croix en forme de T. Typique du Xe s !

Après, on ne le fait plus. Autre indice, on voit une représentation de Jésus sur sa croix plutôt inhabituelle ! Il est encore vivant (il a les yeux ouverts), il n'a pas encore de plaies et ses pieds reposent en éventails et non pas superposés.

Eloi, rends-moi mon sabot !

De l'autre côté, venez voir : on a le miracle de Saint-Eloi, du XIVe s. Un miracle ? Oui, Eloi aurait enlevé le sabot d'un cheval pour le ferrer avant de le lui remettre le plus naturellement du monde ! Eloi porte une auréole, un marteau dans la main et le sabot dans l'autre.

Un homme tient la jambe du cheval dont on voit encore l'arrière-train. Deux hommes montrent leur étonnement derrière le saint... Observez les mains gigantesques des personnages par rapport à leur visage : un artifice servant à donner un effet de perspective !

On voit aussi des traces de repentir à côté du visage de l'un des hommes : le repentir désigne une partie d'une peinture qui a été recouverte, pour masquer ou modifier certains détails. Le plus souvent, le repentir ne se voit qu'aux rayons X car caché sous plusieurs couches de peinture. Mais dans d'autres cas comme ici, il se voit très bien !

J'entends le loup et le renard chanter

A côté, on a une scène du Roman de Renart de la fin du XIIIe s. Renart joue du violon. Très effacé, on voit un chien dressé sur ses pattes (peut-être Roenel le gros dogue), un coq (Chantecler) suivi d'un paon.

Sur la coupole de l'abside, on remarque le Christ entouré des animaux des 4 évangélistes. Sans oublier une portion du mur recouvert de blasons dont l'étude n'a pas encore livré tous ses secrets...


Et encore !