A la découverte de l'église russe de Saint-Séraphin-de-Sarov

Vinaigrette 0
L'intérieur - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA L'intérieur - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Eglise Saint-Séraphin-de-Sarov Eglise paroissiale

La Russie en plein Paris

Le moine Séraphin

Comme l'église orthodoxe Saint-Serge près des Buttes-Chaumont ou la cathédrale Alexandre-Nevsky rue Daru, on a là une jolie église russe en plein Paris. Elle se trouve dans une arrière-cour de la rue Lecourbe. Allez, poussez la porte ! Si si, n'hésitez pas...

Cette église orthodoxe n'est pas bien vieille puisqu'elle date de 1974 ! Elle a été construite à l'emplacement d'une ancienne église bâtie dans les années 1930. Son nom évoque le moine russe saint Séraphin, né à Kourks en 1759, mort à Sarov en 1833 et canonisé en 1903.

Icônes, arbre et herbes folles

Avec son bulbe bleu sur le toit et son look de chalet tout en bois, elle rappelle les églises typiques de Russie. Pas banale, en plein Paris ! L'intérieur ne manque pas non plus de charme...

Il s'y dégage une ambiance très chaleureuse, avec toutes ces icônes réalisées pour la plupart par la sœur Marie Skobtsov, disparue dans les camps de concentration de Ravensbrück en 1945.

Ne pas oublier non plus le tronc des deux arbres qui traversent l'église ! L'un est vivant, c'est un érable. A l’extérieur, un tout petit jardin ou poussent les herbes folles et chantent les oiseaux sépare le presbytère, cette petite maison par laquelle on accède par un petit escalier. On peut y entrer lorsque le jardin et l'église sont ouverts.

Pratique

Des offices en russe y sont célébrées les week-ends et alors, l'église ouvre ses portes avant et après : parfait pour une petite visite ! Je vous conseille plutôt d'y aller à ces occasions, plutôt que d'attendre les Journées du patrimoine ou la fête des jardins, car alors, les lieux sont archis bondés... et le plaisir n'est plus au rendez-vous !


Et encore !