A la découverte de la réserve naturelle de la Chérine

Vinaigrette 0
La Chérine - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA La Chérine - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Réserve naturelle de la Chérine Etang

La réserve naturelle régionale de la Chérine date de 1985. Elle a pour mission de sauvegarder les espèces animales et végétales de la Brenne.

On commence par la maison de la Nature. Pour tout savoir de la faune et de la flore de la réserve : expo, documentations, librairie... On peut même louer des jumelles, alliées indispensables pour observer les petites bébêtes.

A la sortie, on commence par l'étang Cistude, du nom de cette petite tortue d'eau douce (assez rare en Europe) qui a élu domicile ici. Deux observatoires permettent de les observer (avec un peu de chance), avec vue sur l'étang de 17 ha...

Ensuite, du parking de la Maison, on peut aller (soit à pied soit en voiture) vers les autres étangs de la réserve : l'étang Ricot, les terres de Picadon, l'étang de la Sous et l'étang des Essarts.

A l'étang Ricot, une cabane en hauteur nous attend : c'est là qu'on peut voir, avec de la chance, des cerfs traverser l'étang ! On y accède depuis la Maison de la Nature par la D17.

L'étang de Picadon : attention, sentier bien embourbé après les pluies ! On y accède depuis Saint-Michel-en-Brenne sur la D6a.

L'étang de la Sous : on y accède par la D44. Un grand observatoire permet d'apercevoir (mais sans bruit, alors) plein d'oiseaux sur son étang de 32 ha. Un must pour les amateurs de nos amis à plumes !


Et encore !