26 août 1944 : panique à Notre-Dame de Paris pour le général de Gaulle

Vinaigrette 0
De Gaulle défile sur les Champs-Elysées le 25 aout 1944 - ©The Library of Congress / Public domain De Gaulle défile sur les Champs-Elysées le 25 aout 1944 - ©The Library of Congress / Public domain
Cathédrale Notre-Dame de Paris Cathédrale 2e Guerre Mondiale

26 août 1944. Un Magnificat vibrant et superbe est entonné à Notre-Dame. A quelle occasion ? Celle de la Libération de Paris ! Regardez : le général de Gaulle et le général Leclerc y assistent.

Une fête ? Nooon ! Une délivrance : la fin de 4 années interminables d’occupation allemande... Après avoir descendu les Champs-Elysées au milieu d’un défilé triomphant, le 25 août, De Gaulle débarque à Notre-Dame.

Mais alors qu’on s’attendait à tout, sauf à ça, sous le soleil de plomb... BAM !

Un attentat se produit devant la cathédrale ! Des coups de feu détonent au milieu des cris de joie de la foule, alors que le général entre dans l’église.

On entend dans le reportage radio de Raymond Marcillac (la vidéo ci-dessus) qu’on pense immédiatement à des Allemands planqués qui tirent. Allemands ou collabos ? En tout cas, tireurs isolés. On n’a jamais élucidé le mystère !

En attendant, c’est la panique !! Les gens se planquent, tandis que le général entre dans le chœur de la cathédrale, imperturbable... alors que des coups de feu pètent clairement dehors. Les gens se cachent, oui, mais continuent d’ovationner le général, avant que le silence ne revienne...


Et encore !