1848. Quand Pau devient la prison dorée d'Abd El-Kader

Vinaigrette 0
Abd el-Kader, château d'Amboise - ©Abujoy / CC-BY Abd el-Kader, château d'Amboise - ©Abujoy / CC-BY
Château de Pau Château Emprisonnement Destin tragique Emir Abd el-Kader

Une fois Henri de Navarre sacré roi de France sous le nom d'Henri IV et la Navarre rattachée à la France, le château de Pau devient une prison, pillée à la Révolution. Louis-Philippe puis Napoléon III y font d'importantes rénovations.

C’est dans cette prison que l’émir algérien Abd El-Kader se fait enfermer avec sa famille, en 1848. Vaincu par le général Bugeaud, c’est un prisonnier de guerre. Il perd 3 de ses enfants, refuse de sortir du château et n’accepte aucun cadeau.

On finit par le transférer au château d'Amboise et le jour de son départ, il offre le peu d’argent qu’il a au curé de l’église de la ville, considérant qu’il y a plus pauvre que lui à Pau. Parait-il qu’on l’envoie à Amboise, parce qu’à cause de toutes les ablutions rituelles qu’il faisait, les plafonds imbibés d’eau allaient s’effondrer !


Et encore !