This website requires JavaScript.

5 anecdotes sur sainte Cécile

Sainte Cécile, cathédrale d'Albi | ©Florestan / CC-BY
Martyr Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi

1 - Qui se cache derrière sainte Cécile ?

Cécile naît en Italie au IIIe s dans une famille de la noblesse romaine.

Elle voue très vite sa vie à Dieu : toujours fourrée à la messe, elle ne vit que pour prier, prier !

Jusqu’au jour où elle fait vœu de virginité.

Soit. Mais les choses se gâtent quand ses parents la fiancent à un romain païen. Ouch !

Un peu avant le mariage, Cécile lui avoue tout. Tout. Sa foi, son vœu.

Elle lui demande de le respecter et de se convertir, pour ses beaux yeux.

Le fiancé accepte. Le propre frère de Cécile se convertit lui aussi dans la foulée !

Mais à l’époque romaine païenne, on n’aime pas ça, les chrétiens. On les forçait à renier leur foi et à adorer les dieux païens, à l'aide de toutes sortes de tortures raffinées...

On arrête les deux jeunes hommes, torturés bien sûr, puis décapités.

Cécile ? Interpellée un peu plus tard, elle subit le même sort, la condamnation à mort...

2 - Une réplique d'une statue du XVIIe siècle...

La statue de Cécile de la cathédrale d’Albi est la copie exacte de la statue en marbre de Maderno (1600), exposée à Rome dans l’église Sainte-Cécile-du-Trastevere.

L'endroit où l'on retrouve le corps enseveli de la sainte, en 1599...

La statue est censée représenter la position du corps de Cécile, tel qu’on l’a découvert lors de l’ouverture de son tombeau !

Sainte Cécile par Maderno (1600)

Sainte Cécile par Maderno (1600) | ©Sailko / CC-BY

3 - D'où vient le prénom Cécile ?

Saviez-vous que la cathédrale d’Albi est la seule de France à porter ce prénom ?

Cécile vient du nom d’une illustre famille romaine du IIIe siècle avant J.-C., Caecilius.

Lui-même dérivé de caecus... qui signifie « aveugle » en latin.

4 - Patronne des musiciens... mais pourquoi ?

Cécile est aujourd’hui la patronne des musiciens, des luthiers et des poètes (fêtée le 22 novembre).

Pourquoi ? Hé bien, c’est parce qu’en attendant que le bourreau lui tranche la gorge, elle se met à chanter…

5 - Pourquoi ses reliques se trouvent à Albi ?

Après sa mort en 230, les reliques de la sainte se font inhumer dans une église à Rome.

On l'a vu plus haut au point n° 2, il s'agit de Sainte-Cécile-du-Trastevere.

Et c’est en 1466 que l’évêque d’Albi Jean Jouffroy obtient du pape une relique de la sainte, lors d'un voyage dans la cité italienne.

Oui, Cécile y jouissait d’une dévotion toute particulière !

À propos de l'auteure

Vinaigrette
Passionnée par les balades et par l'Histoire, grande ou petite... pleine de détails bien croustillants, si possible !